L’actu du GDA

Les commandes en cours sont disponibles via ce lien.


La cueillette des courges au Vernou c’est samedi 21 octobre, merci à ceux qui pourront venir. Les infos sont !


Il est encore possible d’adhérer à nos AMAPs et recevoir toutes les semaines :

  • du bon pain issu de céréales cultivées et moulues à la ferme
  • des œufs frais de poules nourries et hébergées dans le respect des usages AB
  • des produits laitiers : lait et fromages de vache, brebis et chèvre

Les prochains marchés de producteurs du GDA auront lieu :

  • 5 Décembre 2017
  • 20 Mars 2018
  • 5 Juin 2018
  • 4 Décembre 2018

Retrouvez toutes les infos sur nos producteurs en cliquant sur leur petit icône !


Dernière mise à jour le 17 octobre 2017

CR réunion Triolait du 10 octobre 2017

Présents: Camille, Pierre B., Agnès et Michel T., Isabelle F., Fabienne B., Dominique E., Valérie (sauf erreur ou omission…)

Moins d’une dizaine d’adhérents présents à la réunion sur les 22 adhérents: c’est peu !

Nous avons balayé point par point les propositions de Camille de son mail relayé par le GDA le 4 octobre dernier.

Voici la synthèse des discussions et retours de plusieurs absents excusés.

Le passage en AMAP aura lieu en janvier 2018. On reste avec le principe du tableau à remplir à chaque début de trimestre pour choisir un seul panier pour une livraison tous les 15 jours. Paiement au moment du choix. Un minimum par panier sera fixé.

2 types de contrat seront proposés:

  • 1 contrat vache-chèvre-brebis sur l’année
  • 1 contrat chèvre-brebis sur 3 trimestres

Une livraison sera supprimée mi août.

Les référentes pour cette nouvelle AMAP sont:

  • Marine Anquetin
  • Fabienne Barre
  • Alexandra Coret
  • Isabelle Forest

Elles rencontreront les référents de l’AMAP de Pinsaguel qui a ce type de fonctionnement avec Camille pour aider à la préparation des contrats.

La valeur du minimum par panier n’a pas été décidée en réunion. Camille propose de la fixer à 4€.

Cueillette de courges le samedi 21 octobre

Lors de la réunion organisée sous le hangar au mois de Juin avec Alex (ferme du Vernou), nous avions proposé de l’aider, le moment venu à cueillir les courges qu’il a plantées cette année pour pallier partiellement à la récolte de pommes qu’il n’aura pas à cause du gel des pommiers au printemps.

La récolte des courges aura lieu le samedi 21 Octobre à la ferme du Vernou de 9h à 12h.
Plus nous serons nombreux, plus la cueillette sera rapide.

Voici le message d’Alex :

Bonjour

Je propose d’organiser un chantier collectif cueillette de courges (butternut) samedi prochain le 21 octobre. On le fait de 9h à 12h. Ensuite je paye à boire et on se fait un pic nic espagnol. Tout le monde est bienvenu et arrive quand il peut (au plus tard midi). Il faut juste prévoir des vêtements (notamment chaussures ou bottes) et de la bonne humeur, c’est l’essentiel.

A bigot

Alex

Merci à tous ceux qui pourront venir, l’essentiel est de participer 😉

L’équipe du GDA

Portes ouvertes à la ferme du Vernou – CR et photos

Portes ouvertes à la ferme du Vernou  (chez Alex) le 23 septembre 2017

Le soleil avait décidé de réchauffer cette journée particulière cette année pour Alex, sa famille et son équipe .

En effet comme vous le savez, le gel d’avril a frappé les vergers du Vernou, entre autres, et pour Alex l’année 2017  sera celle d’une économie blanche comme le gel , mais aussi celle de la solidarité.

(Voir CR du CA de juin 2017 et la lettre d’Alex)

Ces portes ouvertes étaient aussi l’occasion de manifester notre soutien amical voir actif  à Alex .

Continuer la lecture de Portes ouvertes à la ferme du Vernou – CR et photos 

L’avenir des produits laitiers TrioLait

Message de Camille avec quelques informations concernant les produits laitiers Trio Lait :

Tout d’abord, le tableau de commande pour le dernier trimestre de cette année 2017 est en ligne.
Pensez à vous inscrire avant début octobre si vous souhaitez vous engager pour ces 3 prochains mois. Il n’y aura plus de produits frais de chèvre et brebis mais je vous propose la tomme 3 laits (vache, chèvre, brebis) et du râpé de brebis (fromage sec râpé très fin, utilisation type parmesan).
Continuer la lecture de L’avenir des produits laitiers TrioLait 

Les ONG mettent en garde contre un échec des Etats généraux de l’alimentation

Paris, 22 sept 2017 (AFP) – Plus de 50 or­ga­ni­sa­tions de la so­ciété ci­vile ont mis en garde ven­dredi contre un échec des Etats gé­né­raux de l’ali­men­ta­tion, ap­pe­lant le gou­ver­ne­ment à écou­ter la voix des ci­toyens en fa­veur d’un chan­ge­ment de mo­dèle agri­cole et ali­men­taire.

Ces Etats gé­né­raux « doivent abou­tir à un ré­sul­tat en­ga­geant pour le gou­ver­ne­ment et les par­ties pre­nantes, sur la voie de la tran­si­tion agroé­co­lo­gique et ali­men­taire », sou­lignent ces ONG (FNE, FNH, Oxfam, le Ré­seau ac­tion cli­mat, mais aussi l’As­so­cia­tion fran­çaise des dié­té­ti­ciens nu­tri­tion­nistes, le Se­cours ca­tho­lique, Ac­tion contre la Faim, ou en­core l’Union na­tio­nale de l’api­cul­ture fran­çaise…).

« Le gou­ver­ne­ment vient de faire exac­te­ment l’in­verse en sup­pri­mant dé­fi­ni­ti­ve­ment (mer­credi, ndlr) les aides au main­tien pour les agri­cul­teurs bio, ce qui va à re­bours des at­tentes de la so­ciété et té­moigne d’un manque d’an­ti­ci­pa­tion et de ré­flexion sur l’ave­nir de l’agri­cul­ture fran­çaise », disent-elles dans un com­mu­ni­qué com­mun.

Pour ces ONG, réunies au sein d’une « Pla­te­forme ci­toyenne pour une tran­si­tion agri­cole et ali­men­taire », « la voix des ci­toyens doit être prise en compte. Il en va de la cré­di­bi­lité des Etats Gé­né­raux de l’Ali­men­ta­tion. Si le gou­ver­ne­ment échouait à en­clen­cher un chan­ge­ment de mo­dèle et une juste ré­par­ti­tion de la va­leur, ces États Gé­né­raux se­raient consi­dé­rés comme un échec ».

Ce pro­ces­sus de dis­cus­sions, en­tamé en juillet et prévu jus­qu’en dé­cembre, doit viser à bâtir « des fi­lières re­lo­ca­li­sées et équi­tables et ob­te­nir un juste re­venu pay­san, tout en pré­ser­vant la santé des agri­cul­teurs et des consom­ma­teurs », sou­lignent les as­so­cia­tions.

Parmi leurs 63 pro­po­si­tions, ac­com­pa­gner les agri­cul­teurs pour mo­di­fier leurs pra­tiques, don­ner les moyens à la res­tau­ra­tion col­lec­tive d’at­teindre 50% de pro­duits du­rables, sou­te­nir la fi­lière se­mences bio, rendre trans­pa­rent le par­tage des marges, etc.

In­ter­ro­gée par Le Monde de sa­medi, Au­drey Pul­var, pré­si­dente de la Fon­da­tion pour la na­ture et l’homme (FNH), porte un re­gard sé­vère sur le dé­rou­le­ment de ce ren­dez-vous.

« L’op­tion qui nous est pro­po­sée, c’est de dis­po­ser, à la fin, d’un agenda des so­lu­tions dans le­quel les ca­bi­nets mi­nis­té­riels vont aller pio­cher celles qui les dé­rangent le moins. Cette op­tion ne nous convient pas », dit-elle. Elle ap­pelle à « un pro­ces­sus de type Gre­nelle, avec une phase plus po­li­tique, pour dé­ter­mi­ner des me­sures struc­tu­rantes ».

Animations locales en octobre

Des idées pour ce dimanche 1 octobre  :

Beaucoup d’animations proposées le dimanche 8 octobre :

Et encore le samedi 14 :

  • 3ème anniversaire de l’association La Roulotte Solidaire organisé au local du 11 rue Laganne à Toulouse

Avis de recherche de terres pour Kamel, maraicher bio

Bonjour à tous,

Je me présente: Kamel, 35 ans, maraicher bio en AMAP à Lagardelle sur Lèze depuis 5 saisons, et sur des terres prêtées gracieusement par Nicole et Pierre BESSE depuis 3 saisons (auprès desquels vous pourrez demander des informations à mon sujet).

Ce message a pour but d’interpeller les personnes ayant potentiellement une disponibilité de terrain à exploiter en maraichage biologique car mon projet d’installation pour la saison 2018 est compromis et je risque de me retrouver sans terre dorénavant pour continuer mon activité…

Aussi, si vous possédez une terre et avez quelque intérêt à la voir valorisée de cette sorte, voici quelques conditions importantes, voire nécessaires, pour cultiver:

_ Un terrain où 3000m2 (0.3ha) serait dédiés à la culture. Un peu encore de surface attenante pour y stationner mon véhicule (donc un accès voiture!), et encore un espace où je puisse
installer une petite pépinière ainsi que mes outils de travail.
_ Une ressource en eau, de préférence gratuite (puits, cours d’eau, etc..) ou éventuellement le réseau d’eau de ville (car il m’est possible d’obtenir un tarif « vert » dans la mesure où je suis agriculteur).
_ De l’électricité.
_ Dans une zone géographique de 30km autour de Lagardelle sur Lèze (car j’y ai déjà des amapiens à fournir) et dans la mesure où Toulouse n’est pas à plus de 45 min de voiture (car j’y ai aussi des paniers à livrer!).
_ Et, enfin, s’il y avait une quelconque possibilité de logement ou au moins de camping sur place (surtout de juin à septembre), ce serait idéal!

La situation est assez urgente car dans l’absolu, j’ai besoin de cette terre dès janvier mais il est vrai que si je peux démarrer plus tôt, l’exploitation du terrain se fera dans de meilleures
conditions.

Je reste, bien entendu, prêt à étudier toutes les propositions que vous jugeriez conciliables avec mon projet.

Je vous remercie de votre intérêt pour ma démarche.

Message à faire circuler le plus largement possible autour de vous!!! Merci!!!

Kamel Oublaatache
07 81 60 94 35 – kameloublaatache@yahoo.fr