L’Agro-Ecologie, ici et là-bas – samedi 26 mai

Conférence et table ronde sur le thème: l’Agro-Ecologie, ici et là-bas. Agir local et penser global, organisée par l’Association l’Orange Bleue et les Amis de la Cité des Confluences le samedi 26 mai à partir de 15h
Au Château Berthier à Pinsaguel en présence de Hassan Aslafy, ami de Pierre Rabhi

Hassan Aslafy, ami de Pierre Rabhi, est le fondateur de l’ONG l’Orange bleue Afrique. Il a travaillé une trentaine d’années en Afrique Sahélienne sur les questions de l’agroécologie et de la permaculture. Dans ce cadre il a développé avec une centaine de producteurs du Burkina Faso,la revitalisation du fonio.

Cette graine ancestrale est produite en agriculture biologique et diffusée en commerce équitable,par la société Gaia, à Graulhet dans le Tarn. Vendue en Europe, elle soutient des emplois et des producteurs du Burkina engagés dans un modèle de polyculture écologique. Le projet appuie également des initiatives locales pour éduquer à la paix et au dialogue entre les cultures et les spiritualités.

Une table ronde suivra cette conférence, Pierre Besse, maraîcher-bio et des membres de réseaux d’AMAP échangeront avec Hassan Aslafy autour des nouvelles pratiques de production, de consommation et de commercialisation. Comment peuvent-elles préserver le lien social, l’équilibre économique et les ressources de la planète ? Des expériences sont-elles transférables? Des recherches sont-elles partageables? Le débat entre les intervenants et l’échange avec la salle devraient être riches et animés.

L’après-midi sera ponctuée par le chant et la chora de Zaki Diarra. Ce musicien malien qui vit dans notre région est un virtuose de cet instrument traditionnel…mais aussi un grand griot, un poète, témoin de la culture de son pays qu’il viendra nous faire apprécier.
Quelques préparations de fonio, proposées par Rachel, et quelques gourmandises locales accompagneront le verre de l’amitié autour duquel se poursuivront les conversation.

Les Amis De la Cité des Confluences poursuivent ainsi leur objectif: anticiper et préparer, en attendant la complète restauration du château, l’implantation à Berthier d’un pôle environnemental, social et culturel, lieu de connaissance, de dialogue et de solidarité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *